Skip to main content

A New York, il est très facile de remplir ses journées entre tous les musées, quartiers et monuments à découvrir (si bien qu’on a du mal à tout rentrer dans notre itinéraire d’une semaine à New York). Mais que faire la nuit à New York ?

S’il vous reste encore de l’énergie pour occuper vos soirées durant votre voyage, voici 14 idées d’activités pour profiter de New York de nuit. Bars secrets, cinémas en plein air, visites nocturnes et clubs de jazz : suivez le guide !

1. Assister à une comédie musicale à Broadway

Activité immanquable lors d’un passage à New York : la comédie musicale à Broadway ! Mondialement connue pour ses théâtres, cette avenue est la destination de choix des amateurs de spectacles et la programmation est si variée qu’il est difficile de choisir.

De notre côté, nous avons pu voir la comédie musicale Chicago, à l’Ambassador Theatre, qui est la plus vieille comédie musicale encore jouée sur Broadway. Récompensée de nombreuses fois, c’est un classique de la scène new yorkaise.

On y suit Roxie Hart, qui tente d’user le meurtre de son amant pour accéder à la célébrité, le tout dans une ambiance jazz et années folles. Et on vous recommande fortement ! Les musiques, la mise en scène, les danses, tout était super entraînant et les chansons nous sont restées longtemps en tête après la soirée.

On arrive à capter l’intrigue et l’humour, même sans avoir un niveau d’anglais à toute épreuve. Des amis à nous sont allés voir Aladdin de leur côté, car ils préféraient suivre une histoire qu’ils connaissaient déjà pour être sûrs de tout comprendre, et ils ont beaucoup aimé aussi.

Selon les placements, vous pouvez trouver des tickets entre 75 € et 130 €. Avec un début entre 19h ou 20h selon les jours et des durées autour de 2h et 2h30, c’est parfait pour un début de soirée (pourquoi pas suivie par une pause donut au Krispy Kreme de Times Square à côté ?)

Comment réserver un spectacle à Broadway ?

Pour acheter votre place pour une comédie musicale, vous avez deux options :

  • Réserver votre place en ligne à l’avance. Vous pouvez ainsi vous renseigner sur les différentes comédies musicales disponibles à vos dates de voyage, comparer les prix et les places. De notre côté, nous l’avons fait via le site Tiqets.
  • Tenter votre chance le Jour-J au kiosque TKTS (l’escalier rouge sur Times Square). Ce kiosque vend des billets à prix réduits pour les spectacles ayant lieu le jour même. Un peu plus risqué car le choix des spectacles et des places est limité, s’agissant des invendus, mais ça peut valoir le coup !

2. Dodeliner de la tête dans un jazz club

Si aux Etats-Unis le jazz a pris ses racines dans la Nouvelle-Orléans, New York s’est rapidement imposée comme scène majeure pour ce genre musical en Amérique. Les clubs de jazz pullulent dans New York, et si vous souhaitez passer la soirée dans un d’entre eux, rendez-vous dans un de ces trois quartiers :

Les Jazz Clubs de Harlem

Dès les années 1920, Harlem est devenu le quartier de prédilection des joueurs et amateurs de jazz, avec des clubs renommés comme le Cotton Club (immortalisé au cinéma par Francis Ford Coppola) et le Savoy Ballroom, où les mélomanes de l’époque ont pu écouter des légendes comme Armstrong ou Duke Ellington.

Il reste de cette époque de nombreux clubs de jazz dans le quartier de Harlem. La plus connue est probablement Bill’s Place, mais on vous recommande également American Legion Post 398 et Minton’s Playhouse.

Enfin, vous pouvez aussi assister à la soirée ouverte aux amateurs du mythique Apollo Theater qui a lieu tous les mercredi soirs. Vous y découvrirez peut-être les futurs James Brown ou Jackson Five, qui ont fait leurs armes dans ce théâtre. Programme et réservation ici.

The Django à Tribeca

En plus d’être un quartier où l’on mange très bien, Tribeca est aussi un endroit de choix pour assister à un concert de choix. Pour cela, direction le sous-sol du Roxy Grand Hotel, pour découvrir le jazz club The Django.

L’atmosphère de ce club, ouvert tous les soirs du mercredi au samedi, est directement inspirée des caveaux de jazz parisiens avec un intérieur tout de brique et de lumières tamisées. Vous pourrez dîner sur place, on vous conseille de réserver à l’avance !

the django tribeca

Les nombreux caveaux de Greenwich Village

Enfin, Greenwich Village regorge également de nombreux jazz clubs, dont :

  • Village Vanguard : Actif depuis 1935, ce jazz club a accueilli des légendes comme Miles Davis et Thelonious Monk. Avec 120 places assises, ce club accueille toujours des grosses pointures du genre.
  • Smalls : Ce petit club en sous-sol propose une ambiance plus intimiste (venir bien en avance pour espérer avoir une place) mais tout aussi groovy, avec trois sessions de 90 minutes par soir.
  • Arthur’s Tavern : Tous les soirs de la semaine, vous pourrez découvrir dans ce club ouvert depuis 1937 des concerts de jazz, R&B ou blues, à partir de 19h00.

3. Prendre de la hauteur sur un rooftop

Activité facile à organiser, pas forcément coûteuse et qui vous offre une jolie vue sur la ville de nuit : les rooftops ! Ceux-ci sont évidemment nombreux dans New York, ce ne sont pas les perchoirs qui manquent.

En voici quelques-uns :

  • The Crown : On vous en parlait dans notre article dédié à Chinatown, ce rooftop offre une des plus belles vues de Manhattan depuis le 21e étage où vous pourrez voir l’Empire State Building, les gratte-ciel de Midtown ou encore le One World Trade Center.
  • Mr. Purple : Autre rooftop dans le quartier de Lower East Side, au sommet de l’hôtel Indigo, pour une vue panoramique sur les toits de New York.
  • Panorama Room : Avec un emplacement atypique sur Roosevelt Island, que l’on peut rejoindre en téléphérique, le Panorama Room a été élu parmi les meilleurs rooftops de 2021 par Time Out, en raison de sa vue magnifique et sa belle décoration intérieure.
  • Overstory : Au 64ème étage d’un building du Financial District, ce rooftop propose une vue à 360° sur toute la skyline de Manhattan. A noter que les prix y sont assez élevés et les réservations obligatoires.
  • Refinery Rooftop : Avec une vue imprenable sur l’Empire State et une déco industrielle, ce rooftop est une très bonne adresse de Midtown South.

4. Boire en cachette dans un speakeasy

Pour boire un verre le soir, les rooftops ne sont pas les seuls lieux typiques de New York à découvrir. La ville est en effet aussi réputée pour ses speakeasies, ces bars clandestins qui ont vu le jour durant la Prohibition, avec des ambiances intimes, des cocktails créatifs et une clientèle d’initiés.

Dans ces speakeasies, parvenir à accéder jusqu’au bar fait aussi partie de l’expérience, souvent camouflée dans une cabine téléphonique ou dans les cuisines d’un restaurant. En voici quelques-uns :

  • Apotheke : Sur Doyers Street se cache le bar secret de Chinatown, l’Apotheke, qui vous plongera dans l’ambiance d’une vieille pharmacie européenne (à condition de connaître l’adresse, car aucune enseigne ne l’indique).
  • Please Don’t Tell : Caché derrière la cabine téléphonique du restaurant Crif Dogs, ce speakeasy (qui porte bien son nom) s’est fait connaître pour ses cocktails créatifs et sa décoration très unique (que l’on ne vous divulgâchera pas ici). Réservation très conseillée.
  • Employees Only : Situé dans le West Village, ce bar est accessible par une façade de voyante. Avec ses barmans en tablier blanc, Employees Only est célèbre pour ses cocktails sophistiqués et son ambiance animée.
  • The Back Room : Ce speakeasy est l’un des deux seuls bars clandestins de New York à avoir fonctionné pendant la Prohibition à être encore en activité aujourd’hui. Il a conservé son ambiance de l’époque, avec un décor tout en velours et des boissons servies des tasses à thé et des bouteilles enveloppées dans des sacs en papier. Dans le Lower East Side, l’entrée se fait depuis une ruelle (très) discrète.
  • Bathtub Gin : Ce speakeasy tout droit sorti des années 1920 sera accessible aux curieux qui poussent la porte arrière du Stone Street Coffee Shop, à Chelsea. Vous aurez alors accès à une belle carte de cocktails à siroter autour de cette grande baignoire en cuivre qui trône au centre de la salle, ou devant un spectacle burlesque qui a lieu les mardi et dimanches (réservation très recommandée).
apotheke new york

5. Assister à un match de basketball (ou de hockey sur glace ou de baseball)

Une autre activité de début de soirée pour les amateurs de sport (ou les curieux) : assister à un match de la NBA. Deux équipes de la NBA résident à New York : les New York Knicks, que vous pourrez voir au Madison Square Garden, et les Brooklyn Nets, au Barclays Center.

Si ça vous intéresse et que vous êtes à New York entre octobre et juin (durant la saison), on vous recommande de vous y prendre longtemps à l’avance car les prix augmentent très vite (et très haut). Les billets pour la NBA ne peuvent d’ailleurs être achetés qu’en ligne.

Vous pouvez réserver votre place en ligne ici pour les Knicks et là pour les Brooklyn Nets, surtout car les prix montent vite ! Selon la période de la saison et l’adversaire rencontré, les prix varient entre 50 € (pour un petit match et une place à visibilité réduite) jusqu’à plus de 1000€ pour les places au bord du terrain.

Mais vous serez sûrs d’avoir un vrai spectacle à l’américaine : cheerleaders, kiss cam, entrée des joueurs en musique, tout y est !

new york nba

Si vous visitez New York entre octobre et mai, vous pouvez aussi tenter l’expérience d’un match de hockey sur glace ! L’équipe locale et historique de la ville, les New York Rangers, joue également au Madison Square Garden. L’occasion de découvrir un autre sport typique avec une ambiance vraiment unique. Vous pouvez retrouver les matchs qui ont lieu durant votre voyage directement sur ce site.

Si vous êtes à New York en été, vous pouvez sinon opter pour un match de baseball, en allant voir jouer les New York Yankees ou les New York Mets pour à nouveau découvrir un sport mythique des Etats-Unis.

6. Grimper sur un gratte-ciel de nuit

Pour profiter d’une perspective différente sur New York, vous pouvez aussi monter au sommet d’un gratte-ciel de nuit ! Ce sera l’occasion de découvrir la ville et sa skyline illuminée de toutes parts et de voir le soleil se coucher sur Manhattan et la Hudson River.

Vous pouvez ainsi vous hisser au sommet du Top of the Rock, dans le Rockefeller Center pour admirer l’horizon new-yorkais au crépuscule. Cet observatoire propose en effet des billets nocturnes jusqu’à 22h (dernière admission à 21h10). C’est l’occasion de découvrir l’Empire State illuminé et Central Park qui s’agite de nuit.

L’Empire State Building propose aussi une “Day and Night Experience” avec un billet combinant une ascension de jour et de nuit.

Le Summit One Vanderbilt a également sa propre expérience nocturne, plus tardive encore, de 21h à minuit (idéal pour compléter un dîner au restaurant). C’est l’occasion de découvrir ce building avec moins de touristes à l’intérieur.

top of the rock de nuit

7. Faire une promenade nocturne à Chinatown

Chinatown est le quartier idéal pour une promenade de nuit. Vous pourrez découvrir ainsi les belles illuminations de rues iconiques comme Mott Street et Pell Street, photographier les jolies lanternes qui éclairent le sol décoré de Doyers Street ou encore déambuler dans le marché de nuit de Canal Street.

Côté restaurant, vous ne serez pas en reste car l’offre culinaire y est énorme (retrouver d’ailleurs notre article des bonnes adresses où manger à New York, et pour pas cher!). De notre côté, on vous recommande chaudement les dim sum de Nom Wah Tea Parlor ou les dumplings de chez Fried Dumpling. Pour le dessert, rendez-vous à l’Original Chinatown Ice Cream Factory pour goûter une glace au sésame noire ou au fruit du dragon.

Enfin, vous pouvez finir la soirée soit sur le rooftop de The Crown, dans le speakeasy The Apotheke ou aller vous égosiller dans le bar karaoké Up Stairs !

8. Se faire une séance de cinéma (en plein air)

Et si vous profitiez d’une soirée à New York pour vous faire une toile ? Dans notre article dédié au quartier de Tribeca, nous vous parlions du Roxy Cinema, un très beau cinéma Art Déco indépendant, qui projette des films indépendants et des classiques en 30mm.

Mais la ville cache plein d’autres belles salles de cinéma, dont :

  • Village East by Angelika : Réputé pour son architecture de style Renaissance, il a été nommé l’un des trois plus beaux cinémas du monde.
  • Paris Theater : Un des plus vieux cinémas de New York, qui a été racheté et modernisé par Netflix. Avec une seule salle, ce cinéma est spécialisé dans les rediffusions.
  • Metrograph : Situé sur le Lower East Side, Metrograph s’est fait connaître pour son ambiance inspirée du LA noir et sa programmation de films indépendants et classiques.

Et pourquoi pas s’offrir une séance en plein air ?

Si vous visitez New York durant les beaux jours, vous pouvez vous rendre aux Bryant Park Movie Screenings, qui ont lieu tous les lundis de mi-juin à début septembre. Et la meilleure nouvelle est que ces séances sont totalement gratuites ! On vous conseille toutefois de venir tôt, certains new yorkais arrivent dès 17h et de venir avec vos meilleures couvertures et un bon pique-nique.

Le Bryant Park n’est pas le seul parc de la ville à proposer des films gratuits. Les Free Summer Movies sont devenus des vrais rendez-vous durant tout l’été dans différents parcs.

Vous pouvez sinon réserver votre séance au Rooftop Cinema Club, qui propose un bel espace de projection sur le toit d’un building de Midtown !

rooftop cinema club à new york

9. S’offrir une sortie en hélicoptère de nuit

Les plus aventureux peuvent également découvrir New York de nuit depuis un hélicoptère, pour découvrir la skyline et la Statue de la Liberté au coucher du soleil et sous les illuminations nocturnes.

Zip Aviation, la compagnie d’hélicoptère que nous vous recommandions dans notre article sur New York en 7 jours, propose également des tours de nuit avec des départs entre 18h et 21h30. Le tour vous emmène à côté de la Statue de la Liberté, à la découverte des grattes ciels iconiques de la ville comme le Chrysler Building, l’Empire State ou encore le World Trade Center.

Une expérience qui n’est certes pas donnée, mais qui laisse des souvenirs à vie !

helicoptère de nuit à new york

10. Partir en croisière de nuit

Si l’hélicoptère vous donne le vertige, alors une autre option pourrait être la croisière nocturne. De nombreux organismes proposent des croisières de nuit pour découvrir la skyline illuminée tout en naviguant le long du Hudson et de l’East River.

Par exemple, la croisière “Harbor Lights” de 2 heures vous fait passer sous les ponts iconiques de New York pour atteindre des points de vue sur la Statue de la Liberté, l’Empire State Building, le One World Trade Center ou encore le Pier 54 (le fameux ponton qui attendait l’arrivée du Titanic).

Si vous préférez une alternative gratuite, alors foncez prendre le Staten Island Ferry. Ce ferry gratuit fait la navette entre Manhattan et Staten Island, tout en passant très proche de la Statue de la Liberté. Et ça, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 !

Il offre de très jolies vues sur le sud de Manhattan et Ellis Island. Une expérience que l’on a fait au coucher du soleil et qu’on a adoré ! Retrouvez tous conseils dans notre article dédié au Staten Island Ferry.

11. Faire une visite nocturne de musée

Certains musées de New York proposent des visites nocturnes, un à deux soirs par semaine. L’occasion idéale pour se plonger dans l’ambiance d’un musée, avec un nombre de visiteurs bien amoindri. En voici quelques-uns :

  • The MET : ouvert jusqu’à 21h les vendredis et samedis, ce qui n’est pas de trop pour découvrir l’imposante collection du Metropolitan Museum of Art .
  • Guggenheim Museum : ouvert jusqu’à 20h les samedis.
  • Fotografiska New York : ce musée consacré à la photographie est ouvert jusqu’à 23h du jeudi au samedi.
  • Museum of Sex : ce musée parait-il vaut encore plus le détour une fois la nuit tombée, avec des horaires allant jusqu’à 22h du dimanche au jeudi et minuit les vendredis et samedis.
  • Museum of the City of New York : un musée que nous avons beaucoup aimé, et qui est ouvert jusqu’à 21h les jeudis.
le MET de nuit à new york

12. Découvrir Times Square de nuit

A nos yeux, Times Square est un lieu qui mérite même exclusivement d’être découvert de nuit. C’est le meilleur moment de la journée pour prendre pleinement conscience de l’exubérance de ce lieu, où fourmillent les panneaux publicitaires hors-normes sur les parois des buildings et où il ne fait jamais vraiment nuit.

Vous pourrez y prendre de la hauteur en montant les quelques marches du kiosque rouge de TKTS et faire un bain de foule avec les autres touristes et les animateurs de la place. Les boutiques y sont aussi ouvertes tardivement, ça peut être l’occasion de faire un brin de shopping !

13. Profiter de la vie nocturne new-yorkaise

Après une journée remplie de musées et de monuments, on peut aussi décompresser et tenter de profiter de la vie nocturne à la new-yorkaise.

Plusieurs quartiers sont propices à ça, où vous pourrez découvrir de nombreux bars et clubs et vous mêler aux locaux :

  • Dans Greenwich Village, la zone autour du Washington Square Park est très animée, avec de nombreux bars, restaurants et clubs.
  • St Mark’s Place, dans l’East Village, est un lieu célèbre pour ses nombreux bars à cocktails et à musique live
  • Orchard Street et Ludlow Street, dans le Lower East Side, sont deux artères particulièrement animées avec une grande variété de lieux pour sortir
  • Le Meatpacking District, connu pour ses clubs et bars branchés. La clientèle y est un peu plus aisée et cela se ressent dans le prix des verres.
  • DUMBO, quartier avec de nombreuses brasseries artisanales et bars à musique live (et vous aurez une superbe vue sur le Brooklyn Bridge à la nuit tombée).

14. Enchaîner les strikes au bowling

Et si vous vous essayiez à un autre sport national (et plus accessible et moins risqué que le football américain) ? Enfilez vos plus belles chaussures et partez renverser quelques quilles dans un des bowlings de New York.

Il en existe plusieurs sur Manhattan, comme The Gutter dans le Lower East Side, Frames Bowling Lounge dans Midtown ou encore Bowlero Chelsea Piers, à Chelsea, où vous pourrez louer une piste pour 30 minutes ou 1 heure, entre deux ou trois hot dogs et pop corns.

bowling new york

Et vous, quelles activités conseilleriez-vous de faire à New York de nuit ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ! Pour aller plus loin, retrouvez notre article complet pour passer une semaine à New York.

Leave a Reply