Skip to main content

Vous souhaitez visiter Venise en 3 jours et découvrir tout ce que la Sérénissime a à offrir de mieux ? Ne cherchez plus, nous avons le programme parfait pour profiter au mieux de votre long weekend à Venise.

Nous avons passé un weekend à Venise durant l’hiver dernier et le charme a vraiment opéré sur nous. Si bien qu’on vous partage désormais nos conseils et bonnes adresses pour découvrir la ville, que ce soit en amoureux, en famille ou entre amis !

Alors quel programme pour 3 jours à Venise ? Où loger ? Quel budget pour un grand weekend ? On vous dit tout ici !

L’itinéraire idéal pour visiter Venise en trois jours

Que vous soyez mordus de culture ou plutôt du genre à flâner, Venise a bien plus d’un tour dans son sac pour vous séduire. Dans cette ville à l’histoire riche règne une atmosphère unique grâce à ses innombrables ruelles, ses 438 ponts et 183 canaux. Bien que l’on pense immédiatement à Venise pour un séjour en amoureux sur une gondole, la richesse et la diversité culturelle de cette ville en font une ville parfaite pour un week-end en famille, entre amis ou même en solo.

Avec cet itinéraire, on vous propose une visite qui combine à la fois les incontournables de Venise mais aussi les quartiers plus calmes et moins touristiques, pour découvrir une Venise plus locale et authentique. Enfin, le dernier jour fait la part belle aux îles de la lagune.

Voici donc l’itinéraire parfait pour visiter Venise en 3 jours :

  • Jour 1 : Quartier Saint-Marc (Place Saint-Marc, Basilique Sant-Marc, Palais des Doges, le Pont des Soupirs, les Jardins Royaux) et le quartier Dorsoduro
  • Jour 2 : Les quartiers de San Polo, Castello, Cannaregio
  • Jour 3 : Les îles de Burano, Murano et Torcello

Alors prêts à découvrir la Sérénissime ? Sautez dans votre meilleure gondole et c’est parti, on vous détaille tout ça dans la suite !

venise grand canal paysage

Jour 1 : Les quartiers Saint-Marc et Dorsoduro

Le Quartier Saint-Marc

Saint-Marc concentre à lui seul une majorité de lieux et monuments incontournables à Venise. En plein centre de la ville, c’est le quartier incontournable pour commencer un week-end de trois jours à Venise.

Place Saint-Marc

Tantôt inondée d’eau par l’Acqua Alta, tantôt inondée de touristes, la place Saint-Marc n’en reste pas moins le lieu le plus incontournable de Venise. Baptisée “le plus beau salon d’Europe” par Napoléon Bonaparte, la place Saint-Marc est l’une des plus belles places pavées du Vieux Continent. Elle est d’ailleurs la seule place de la ville à porter le nom de “Piazza”.

Cette place est rendue incontournable par son architecture et parce qu’elle accueille les principaux points d’intérêt de la ville : le Palais des Doges, le Campanile, la Tour de l’Horloge, les Jardins Royaux.

Elle est entourée de ce qu’on appelle les “Procuraties”, anciennement les demeures des procurateurs (magistrats chargés de l’administration de la cité de Venise). Celles-ci sont aujourd’hui la résidence de magasins de luxe. Pendant les beaux jours, la place se fait envahir par les terrasses de cafés ultra connus (et chers) comme le café Florian ou le café Quadri.

Nous vous conseillons vivement de prendre de la hauteur et de monter en haut du Campanile d’où vous pourrez observer la place et les formes géométriques formées par certains pavés de teinte blanche.

Basilique Saint-Marc

La Basilique Saint Marc date du XIème siècle et fut pendant longtemps le centre de la vie religieuse vénitienne. Le monument, tout en dorure, a été conçu selon des influences orientales et occidentales. Avant de pénétrer à l’intérieur de la basilique, prenez du recul pour admirer cette majestueuse basilique coiffée de 5 coupoles. N’oubliez pas de jeter un œil à la mosaïque et aux sculptures qui ornent sa façade.

basilique saint marc de venise

A l’intérieur, vous découvrirez un sol recouvert de mosaïques décoratives et de marbre, tandis que les murs et les plafonds sont couverts de mosaïques dorées. L’entrée à la basilique est gratuite, ne vous en privez pas !

Palais des Doges

Le palais des doges est immanquable. Aux côtés du Rialto, c’est l’un de symboles de la Sérénissime. Le bâtiment est magnifique avec ses innombrables colonnes et arches. Il mélange plusieurs styles architecturaux mais le plus présent est le gothique véntien. Sa façade mérite bien quelques minutes d’observation depuis la petite place Saint-Marc (Piazzetta San Marco).

Mais qu’est-ce que le Palais des Doges ? Il s’agit de l’ancienne résidence officielle des doges vénitiens, c’est-à-dire des magistrats. Le palais fut pendant de nombreux siècles le siège de l’administration vénitienne où tous les pouvoirs y étaient centralisés.

Nous avons choisi de visiter sérieusement le palais des Doges en réservant une visite guidée, cependant nous avons opté pour une visite originale avec l’itinéraire secret.

Durant cette visite, nous avons eu l’occasion de passer par les prisons, les passages secrets, la salle de torture, retracer l’histoire et l’itinéraire de l’évasion de Casa Nova, monter dans le toit du palais où a été tournée une scène de Da Vinci Code… Et nous avons eu également l’occasion de continuer notre visite seuls pour découvrir les pièces plus classiques du Palais : la salle d’armes, la salle du conseil des dix, l’escalier d’or… Nous vous recommandons vivement cette visite ! Petit plus, la visite peut s’effectuer avec un guide francophone.

Palais des Doges
Adresse : P.za San Marco, 1, 30124 Venezia VE, Italie
Horaires : 09h00 – 18h00 tous les jours
Prix des billets : 30€ ou 32€ selon la visite choisie
Site Web

Le Pont des Soupirs

A droite du Palais des Doges se trouve le mythique Pont des Soupirs qui doit son nom aux prisonniers qui le traversaient pour passer de leur cellule de prisonnier aux salles de torture. Cette traversée leur offrait une dernière image de la belle Venise avant leur condamnation ou les moments douloureux qui s’en suivraient. Le pont, totalement couvert, empêchait les prisonniers de s’échapper en sautant dans l’eau. Il est également composé de deux couloirs complètement étanches afin que les prisonniers ne puissent se parler lorsque l’un allait à l’interrogatoire et un autre rentrait dans sa cellule.

le pont des soupirs de venise

La vue classique côté rive est souvent bouchée par les nombreux touristes qui se bousculent sur le Ponte della Paglia pour le regarder et le photographier. Nous vous conseillons de vous rendre au Ponte della Conica, juste en face pour l’admirer sereinement.

Le Campanile

Le Campanile est sans conteste le meilleur et le plus beau point de vue sur Venise. Pour l’histoire, il s’agit d’un ancien phare de 98 mètres, et même d’une ancienne prison, immanquable sur la place Saint-Marc.

le campanile de la place saint marc de venise

La vue panoramique permet de se rendre compte de l’étendue de la ville et d’avoir une belle vue sur l’îlot de San Giorgio Maggiore et la basilique Santa Maria della Salute. Nous avons beaucoup aimé !

Les temps d’attente pour monter au sommet peuvent énormément varier. Au mois de février il n’y avait pas beaucoup de monde mais en haute-saison, l’attente peut être très longue. Le prix d’un billet simple à se procurer au guichet est de 10€ par personne tandis qu’un billet coupe file à réserver à l’avance coûte 15€ par personne.

Le Campanile
Adresse : P.za San Marco, 30124 Venezia VE, Italie
Horaires : 09h45 – 19h00 tous les jours
Prix : 10€ sur place / 15€ avec coupe-file
Site Web

Giardini Reali (les Jardins Royaux)

Derrière la place Saint-Marc, se nichent les Jardins Royaux. Construits par Napoléon, puis longtemps laissés à l’abandon, les jardins ont rouvert en 2019. Nous sommes tombés dessus par hasard et avons été sous le charme de ce jardin vert accueillant une jolie verrière. Ses allées sont couvertes par des pergolas fleuries, ce qui en fait un spot parfait pour une pause au calme et à l’ombre.

les jardins de venise

Le palais Contarini del Bovolo

Ce palazzo, parmi les plus célèbres de Venise, est connu pour son originale tour débordant sur la façade extérieure et son escalier en forme d’hélice. Le palais se visite et offre une belle vue sur les toits de Venise.

palais contarini del bovolo

Le Quartier de Dorsoduro

Dorsoduro est le quartier universitaire de Venise, où les musées et galeries d’art se mêlent aux nombreux bars et restaurants bon marché, et où il fait bon flâner ! On vous conseille de commencer votre promenade au Ponte dell’Accademia, ce pont en bois remarquable qui offre une très jolie vue et situé juste en face de la Galeria dell’Accademia. Il s’agit du plus grand musée de la ville, où vous pouvez admirer une impressionnante collection de peintures vénitiennes.

ponte dell academia

Source : Kevin Harper / Chibicode

Poursuivez votre promenade jusqu’aux Zattere, les quais du sud de la ville, agréables à remonter à toute heure de la journée. En chemin, laissez vous tenter par un spritz vénitien, un cicchetti ou une glace de la Gelateria Nico, l’une des meilleures de Venise ! Cette balade romantique le long des quais vous emmènera jusqu’à la monumentale église baroque Santa Maria della Salute.

A voir aussi dans le quartier de Dorsoduro : l’église San Pantalon et son impressionnant plafond en trompe-l’œil et la Collezione Peggy Guggenheim qui ravira les amateurs d’art moderne.

Jour 2 : Visiter les autres quartiers de Venise : San Polo, Cannaregio et Castello

Quartier San Polo

Dans le centre de Venise, San Polo est le plus petit quartier mais il ne manque pas de choses à faire ! Relié à San Marco par le fameux pont du Rialto, San Polo regorge de points d’intérêts, entre ses nombreuses églises et beaux palazzos.

Le pont du Rialto

Après la place Saint-Marc, le pont du Rialto est probablement le monument le plus connu de Venise.

Il s’agit du premier pont construit à Venise qui permit aux habitants de passer de San Polo à San Marco. Le pont, qui est composé de deux rangées couvertes de boutiques (de souvenirs) et qui mesure 46 mètres, est vraiment majestueux. Il est très agréable à regarder mais sa popularité fait de lui un passage un peu pénible car extrêmement bouché, surtout pendant la haute saison.

pont du rialto

Source : Tony Hisgett

Cependant, la vue que l’on obtient perché en haut du pont vaut bien les jeux de coudes qui la précède. On y aperçoit une danse incessante de bateaux et de gondoles longeant les belles demeures vénitiennes.

Si vous êtes matinal, vous pouvez aussi déambuler dans le coloré marché du Rialto qui a lieu tous les matins sur le Campo della Pescaria.

L’église Santa Marioa Gloriosa dei Frari

Cette gigantesque basilique en brique éditée par les franciscains au XIVe siècle vaut le détour. Elle abrite des œuvres du Tintoret, de Donatello et de Titien, ainsi qu’un remarquable monument funéraire pyramidal.

Si vous appréciez le Tintoret, vous pouvez aussi faire un tour à la Scuola Grande di San Rocco, où vous trouverez sa représentation de la Crucifixion.

Le Quartier du Castello

Castello borde la place Saint-Marc pour s’étendre sur toute l’extrémité est de Venise (que l’on appelle la “queue de poisson”). Très vaste, ce quartier abrite certaines des plus belles églises de la ville, ainsi que des jardins et de nombreux restaurants. C’est ici qu’ont lieu les fameuses Biennales de Venise, événements qui accueillent de nombreuses expositions.

L’Arsenale

L’Arsenale abrite l’immense chantier naval de Venise, sur plus de 40 hectares. Il ne se visite pas, excepté lorsqu’il accueille la Biennale d’art ou d’architecture, mais son extérieur est remarquable. La porte d’entrée pour piétons arbore le lion ailé de Saint Marc et de nombreuses autres statues, tandis que l’entrée maritime est bordée de deux impressionnantes tours de fortification.

l'Arsenale de Venise

Source : Didier Descouens

Proche de l’Arsenale, ne manquez pas l’église San Francesco della Vigna, dont les deux cloîtres valent vraiment le détour.

La place Santi Giovanni e Paolo

Aussi appelée Campo Zanipolo, cette place est bordée de bâtiments remarquables. Vous y trouverez l’église Santi Giovani e Paolo avec sa façade gothique, la Scuola Grande di San Marco, confrérie majeure de Venise décorée de marbre, de bas reliefs et de peintures, et la statue de Bartolomeo Colleoni, chef de guerre vénitien.

L’église se visite et abrite aujourd’hui un musée de sculptures, tandis que dans la Scuola Grande di San Marco vous trouverez des reproductions d’œuvres du Tintoret, de Giovanni et autres peintres.

Si vous êtes férus d’église, vous pouvez aussi vous mettre en direction du sud pour rejoindre l’église San Zaccaria. Mélange de style gothique et renaissance, elle est réputée pour sa crypte en partie engloutie sous l’eau et où reposent les huit doges de Venise.

Librairie Acqua Alta

Cette librairie est une curiosité bien connue du quartier, où les livres s’entassent dans des gondoles et des baignoires et où les chats font la sieste au milieu des vieux ouvrages. En traversant la boutique, vous tomberez sur une cour extérieure où vous pourrez gravir un petit escalier de livre qui offre une jolie vue sur un canal.

librairie acqua alta venise

Source : The Offline

Le lieu est charmant, mais malheureusement pris d’assaut par les touristes et on se retrouve aussi serré dans cette librairie que les livres sur les étagères !

Le Quartier de Cannaregio

Cannaregio est le plus vaste de Venise, composé de 33 îlots différents. C’est aussi le plus apaisé, loin des foules de touristes (même si l’on peut y croise une gondole au détour d’un canal), et c’est pour cela qu’il vaut vraiment le détour.

Prenez le temps de flâner et de vous perdre au hasard des ruelles, et peut-être tomberez vous sur Calle Varisco, la rue la plus étroite de Venise avec ses 53 centimètres de large ou le pont le plus ancien de Venise, le Ponte Chiodo !

Visiter le ghetto

C’est ici que se trouve le Ghetto, seul quartier où la population juive de la ville avait le droit de s’installer à partir du XVIème siècle. Il dénote vraiment du reste de Venise, avec des immeubles plus hauts pour faire face à la croissance et une atmosphère nettement plus paisible où l’on peut rencontrer la population locale (ce qui est rare dans une ville-musée comme Venise). Si vous voulez vous extraire de la foule, flâner dans ce quartier est l’expérience idéale.

A ne pas manquer : les places Campo di Ghetto Nove et Campo dei Morri, deux lieux qui synthétisent parfaitement l’ambiance de ce quartier chargé d’histoire. C’est d’ailleurs autour de la place Campo dei Morri que se trouve la maison du Tintoret. Si vous aimez ce peintre, ne manquez pas de visiter l’église Madonna dell’Orto où ses œuvres décorent le chœur.

Le Palazzo Ca’ d’Oro

Ce palais est un des plus réputés du Grand Canal. Vous ne pourrez pas manquer sa façade surprenante, immergée dans l’eau du canal et qui était autrefois couverte de feuilles d’or et de lapis-lazuli. A l’intérieur se trouve la collection du baron Franchetti qui contient de nombreuses œuvres de peintres toscans et flamands.

Palazzo Ca’ d’Oro
Adresse : Calle Ca’ d’Oro, 3934, 30121 Venezia VE, Italie
Horaires : 10h00 -19h00 du mardi au dimanche
Prix des billets : 16€
Site Web

La Strada Nova

La Strada Nova est l’artère principale de Venise, reliant la gare jusqu’à la place Saint-Marc en passant par le Rialto. Bordée de magasins, de restaurants et de cafés, elle attire un grand nombre de touristes. En remontant cette rue, faites des détours par les ruelles annexes pour découvrir des allées plus pittoresques et tranquilles.

Jour 3 : Burano et Murano

Pour cette dernière journée de votre voyage, on vous conseille de partir à l’exploration de la lagune de Venise en commençant par Burano pour la matinée et le repas de midi (au Ristorante Pizzeria Principe que l’on recommande !). Puis faites un crochet par Mazzorbo avant de reprendre le vaporetto en direction de Murano pour y passer l’après-midi et revenir à Venise pour la soirée.

Comment se rendre sur les îles de Venise ?

Pour vous rendre à Burano ou Murano depuis Venise, prenez le bateau de la ligne 12 qui part du nord de Venise, depuis Cannaregio. Comptez environ 10 minutes pour rejoindre Murano et 40 pour Burano. Les billets simples coûtent 9,50€ (valable 75 minutes après sa première utilisation) mais si vous souhaitez visiter les deux îles dans la même journée sans vous presser, on vous conseille le billet 24h à 25€.

Destination Burano et Murano
Ligne 12 / Station F.te Nove “A”
Prix : 9,50€ billet simple / 25€ billet 24h
Durée : 10 minutes pour Murano / 40 minutes pour Burano

Admirer les maisons colorées de Burano

Burano est à l’origine un petit village de pêcheurs, qui peignaient leurs maisons de différentes couleurs pour les reconnaître en cas de brume. Ce sont ces maisons colorées qui ont fait la popularité de l’île et qui valent vraiment le détour. Les habitants étant obligés de repeindre leur maison une fois par an, les couleurs sont vives et chaque ruelle est une vraie toile à ciel ouvert.

Cependant la ville est très vite prise d’assaut par les touristes, on vous conseille donc d’y venir tôt dans la matinée pour vous y sentir tranquille !

L’île est aussi connue pour son artisanat de la dentelle, particulièrement mis en avant dans le Musée de la dentelle.

Flâner au milieu des vignes de l’île de Mazzorbo

Reliée par un pont à Burano, l’île de Mazzorbo dégage une atmosphère beaucoup plus calme et champêtre que sa voisine. En plus d’offrir une belle vue sur les maisons colorées de Burano et sur la lagune de Venise, Mazzorbo est réputée pour les vignes du domaine Venissa, ouvertes au public au printemps. Elle est idéale pour échapper à la foule en haute saison.

les vignes sur l'île de mazzorbo

Observer les souffleurs de verre de Murano

Murano est principalement connue pour les (très) nombreux souffleurs de verre qui y travaillent et exposent. L’île est moins charmante que Burano et on en fait le tour plus rapidement. Lors de votre visite, ne manquez pas la charmante église Santa Maria e Donato. Vous pouvez aussi assister à des démonstrations de souffleurs de verre, notamment à la Scuola del Vetro Abate Zanetti, l’école des maîtres verriers (malheureusement fermée lors de notre visite au mois de février).

ile de murano

Source : Expedia

Pour aller plus loin : Burano et Murano : Visiter les deux îles de Venise en une journée

Informations pratiques

Quand visiter Venise ?

Venise est une ville qui se visite à tout moment de l’année.

L’hiver, en basse saison

Notre séjour à deux était au cours du mois de février mais nous avions déjà visité une première fois la ville en plein mois d’août. Nous avons préféré la visiter au mois de février car il y avait beaucoup (beaucoup) moins de monde.

Nous n’avons fait la queue nulle part, n’avons jamais eu de mal à trouver une table dans un bar ou un restaurant et avons eu la chance d’avoir deux journées ensoleillées sur trois. Le climat était donc plutôt agréable et ne nous a pas empêché de manger une glace au bord de la lagune : Nous avons même apprécié l’ambiance mystérieuse de la ville par temps couvert.

L’hiver est aussi la saison du Carnaval de Venise, qui a généralement lieu en février !

L’automne, l’inter-saison

L’automne peut aussi être un bon compromis. Les températures sont encore agréables, et il y a moins de touristes par rapport à l’été.

Printemps et été, en haute saison

Si toutefois vous préférez visiter la ville en haute saison, il faut s’attendre à voir des prix plus élevés qu’en hiver et des endroits parfois inaccessibles sans réserver préalablement. Les coupes files seront alors vos meilleurs amis !

En été, les températures peuvent être vraiment élevées et les rues même du quartier de Saint-Marc difficiles à arpenter en raison du monde.

Combien de temps passer à Venise ?

Nous vous conseillons un voyage de 3 jours entiers car la ville est riche et très étendue. Cela vous permettra aussi de faire une journée sur les îles de Burano, Murano et éventuellement Torcello.

Si vous n’avez que deux jours, on vous conseille alors de vous concentrer sur la visite de Venise uniquement. Et si vous n’avez qu’une journée, privilégiez le quartier de Saint-Marc où se trouvent les monuments les plus connus !

Où manger à Venise ?

Comparée aux autres villes d’Italie, Venise n’est pas remarquable pour sa gastronomie et nombreux sont les restaurants que l’on peut qualifier de “piège à touristes”.

Toutefois, la région offre quelques spécialités qu’il ne faudra pas manquer lors de votre séjour. Les pâtes à l’encre de seiche, les cicchetti (des petites tartines qui se mangent comme des tapas), les sarde in soar (sardines à la vénitiennes) ou encore les bigoli in salsa.

Voici nos bonnes adresses pour manger à Venise :

  • Vecia Papussa : Pour partager des cicchetti autour d’un spritz vénitien, rendez-vous dans cette petite adresse dans Cannaregio où les locaux viennent prendre l’apéritif face au canal à la nuit tombée.
  • Trattoria Zaccaria et Trattoria Da Mimmo : Pour trouver des plats typiques de Venise, dirigez-vous vers une trattoria dans les quartiers moins populaires de Venise, comme dans le quartier de Cannaregio ou du Castello. On vous conseille ces deux adresses, où nous nous sommes régalés le temps d’un déjeuner !
  • Farini : Pour manger une bonne pizza copieuse et pas chère sur le pouce (même si ce n’est pas vraiment la spécialité de la région).
  • Rosa Salva : Pour une pause gourmande, on peut que vous recommander cette pâtisserie.
  • Gelateria Nico : L’adresse idéale pour déguster une glace à la pistache au bord de l’eau, face à la lagune.

Où dormir à Venise ?

L’ambiance de chaque quartier est différente à Venise, et il est important de bien choisir le vôtre pour votre visite de la ville.

Loger dans le quartier Saint-Marc

Ce quartier est idéal car vraiment très central, mais aussi très touristique, il n’est donc pas le plus calme de la ville ni le meilleur pour sortir manger le soir. Vous y trouverez toutefois de très bons hébergements, qui se situent dans la tranche de prix plutôt haute.

Trouver un hébérgement dans le quartier de San Marco

Le quartier Cannaregio

Cannaregio est le quartier nocturne de la ville. Ancien ghetto juif de la ville, c’est désormais ici que les étudiants et artistes locaux viennent pour sortir le soir. Un quartier animé, qui fourmille de bonnes adresses pour prendre un verre ou manger un bout.

C’est aussi celui que nous avons choisi pour visiter Venise en 3 jours. Nous avons logé à l’hôtel Locanda Ca Le Vele, un charmant petit hôtel de style baroque qui nous a mis dans l’ambiance pour le séjour. Nous vous le recommandons, il se trouve dans une ruelle calme et se situe à seulement 8 minutes du Rialto et 15 minutes de la Place Saint Marc.

Trouver un hôtel dans le quartier Cannaregio

Le quartier du Castello

Castello est l’un des plus grands quartiers de Venise, où vous pourrez trouver une expérience de la vie locale, avec ses différents marchés et quartiers résidentiels. Il est aussi intéressant car les prix des hébergements y sont moins élevés.

Mais étant un peu excentré, l’accès aux principales attractions touristiques depuis ce quartier peut prendre un certain temps.

Trouver un logement dans la quartier du Castello

Le quartier Dorsoduro

Connu comme le quartier artistique de Venise, Dorsoduro offre une expérience plus décontractée et moins touristique de la ville. Vous y trouverez de nombreuses galeries, des musées et l’Université de Ca’Foscari. Les hôtels y sont par contre un peu plus rares.

Trouver un hébergement dans le quartier Dorsoduro

Le quartier Santa Croce

Santa Croce est un quartier résidentiel tranquille avec moins de touristes. Proche de la gare routière de Piazzale Roma, cela peut être pratique pour vos déplacements. Plus moderne et avec moins de sites touristiques majeurs à proximité, l’ambiance y est plus locale.

Trouver un hôtel dans le quartier Santa Croce

Le quartier Giudecca

Giudecca est un île calme, qui fait face au Dorsoduro, avec une vue magnifique sur Venise. Il y a généralement moins de touristes, et les prix peuvent être plus abordables. Par contre, vous devrez prendre un vaporetto pour rejoindre le cœur de Venise, ce qui peut prendre quelques minutes.

Voir les hôtels du quartier Giudecca

Quel budget pour un weekend de 3 jours à Venise ?

Pour un week-end de 3 jours, notre budget s’élève à 444€ par personne dont :

  • Avion : 76€ aller-retour,
  • Hôtel : 72€ pour deux nuits,
  • Restaurants : 105€
  • Transports dans Venise : 42€
  • Visites : 39€

Pour avoir un billet d’avion à prix bas, nous sommes passés par le comparateur Kiwi, qui était le plus intéressant au moment de notre recherche et que l’on vous recommande !

Ceci fait de Venise une destination abordable ! Mais attention, nous avons voyagé en février, en haute saison, les prix peuvent être plus élevés.

Comment rejoindre Venise depuis l’aéroport ?

Il y a plusieurs façons de rejoindre Venise depuis l’aéroport Marco-Polo : par navette-bateau ou par bus.

Rejoindre Venise en navette bateau

Nous avons opté pour la navette-bateau avec la compagnie Alilaguna, car nous trouvions plus sympa d’arriver dans la ville par bateau ! Pour se rendre à Venise (ligne BLU), il y a des bateaux toutes les 30 minutes au départ de l’aéroport et toutes les heures dans le sens inverse.

Comptez 27€ par personne pour un billet aller-retour pour le trajet aéroport-Venise. D’autres lignes existent pour se rendre à Murano, Burano, Torcello… vous pouvez consulter tous les horaires ici. Vous pouvez aussi opter pour un transporteur privé !

Rejoindre Venise en bus

En bus, c’est plus économique mais plus long car il faut d’abord prendre un bus jusqu’à la gare routière puis prendre un vaporetto (bateau-navette) jusqu’à l’arrêt le plus proche de votre hôtel. A la sortie de l’aéroport, il faut suivre la direction des lignes de bus ACTV. Prenez la ligne 5 jusqu’à Piazzale Roma (la gare routière de Venise) puis prenez le vaporetto qui correspond à votre station de vaporetto. Vous pouvez réserver vos tickets en avance sur internet.

Nous vous déconseillons les taxis terrestres car les voitures ne sont pas autorisées à entrer dans Venise. Le taxi vous déposera donc à l’extérieur de la ville et d’ici, vous devrez marcher jusqu’à votre hôtel ou prendre un vaporetto.

Faut-il prendre le Venise City Pass ?

Le Venise City Pass donne accès à de nombreux monuments et musées de Venise, de se déplacer en toute aisance dans la ville et d’éviter certaines files d’attente. Ce pass marche au forfait jour, la formule complète étant de 52,90€ pour 24h. Le pass propose des formules personnalisables, selon si vous souhaitez visiter le Fenice ou si vous vous intéressez plutôt aux musées et aux églises.

Un pass qui peut donc être intéressant si vous avez prévu de nombreuses visites culturelles mais si vous souhaitez vous limiter seulement aux indispensables, ce sera sûrement plus économique de faire sans.


On espère que cet article vous aura inspiré pour votre voyage à Venise ! Pour un week-end de trois jours, cette ville est la destination idéale, entre émerveillement et découverte. En hors saison, la visite est d’autant plus agréable car la ville bénéficie d’un climat doux, les touristes en moins.

Et si vous voulez vous mettre dans l’ambiance dès maintenant, on vous a concocté une petite playlist avec ce que les italiens font de mieux en matière de musique, à écouter sans modération !

Si la région autour de l’adriatique vous intéresse, retrouvez nos articles sur le Monténégro, autre séjour que nous avons adoré !