Skip to main content

Venise, ville de l’amour, des gondoles et des pigeons de la place Saint-Marc. Mais pas que ! En effet, la Sérénissime a bien plus à offrir que ce que nous en disent ses cartes postales. Des jardins secrets, un palais hanté, une librairie pleine de gondoles ou encore une crypte inondée : voici notre sélection des 15 lieux insolites et qui sortent des sentiers battus, à découvrir lors de votre visite de Venise !

1. La Librairie Acqua Alta

Cette librairie située à deux pas du pont du Rialto est une curiosité bien connue des amateurs de livres. A l’intérieur s’entassent des vieux ouvrages dans des gondoles et des baignoires, au milieu des chats qui font la sieste.

Traversez la boutique et vous arriverez sur une petite cour extérieure, où un escalier fait de livres et de vieilles encyclopédies vous offrira une belle vue sur un canal. A l’intérieur, c’est une vaste sélection de livres rares et anciens qui vous attend.

Mais cette caverne d’Ali Baba style bohème est désormais bien connue du public et malheureusement vous risquez de vous serrez entre les autres touristes pour pouvoir déambuler dans la librairie.

librairie acqua alta venise

Photo : The Offline

2. L’église San Pantalon

Cette église renferme probablement l’un des trompe l’œil les plus bluffant que l’on ait vu ! Ne vous fiez pas à sa façade extérieure plutôt sobre, son vrai atout est à l’intérieur.

Le plafond est recouvert d’une fresque du XVIIème siècle, réalisée par Gian Antonio Fumiani sur presque 25 ans, et représentant le martyre de Saint Pantaléon. Cette fresque immense se distingue surtout par la fausse profondeur qu’elle crée. Via un jeu de perspective, elle donne l’impression que le plafond de l’église est bien plus immense qu’en réalité, le tout recouvert par de nombreux personnages et détails.

Située dans le quartier de Dorsoduro, cette église vaut vraiment le détour.

san pantalon venise

Photo : Lavinia Colonna Preti

3. La crypte inondée de San Zaccaria

Autre église avec une particularité bien à elle, l’église San Zaccaria, située dans le quartier de Castello. Si cette église renferme plusieurs choses remarquables, comme sa Chapelle d’Or ou ses trois superbes polyptyques, ce qui nous intéresse se trouve en dessous, dans sa crypte.

Huit des premiers Doges de Venise sont enterrés dans cette crypte, qui a la particularité d’être toujours inondée, entre quelques centimètres à un mètre selon les marées. Mais cette inondation donne une ambiance vraiment particulière à cette crypte, où les colonnes se reflètent dans l’eau et apparaissent deux fois plus grandes.

L’entrée de l’église est gratuite mais la visite de la crypte coûte 2€.

crypte de san zaccaria à venise

Photo : Didier Descouens

4. L’escalier du palais Contarini del Bovolo

Ce palazzo est principalement réputé pour son architecture originale, avec sa tour débordant sur la façade extérieure renfermant un escalier en colimaçon. Cet escalier lui a d’ailleurs donné son nom del Bovolo, ou “escargot” en vénitien.

Caché dans une arrière-cour de Venise, ce palais du XVème siècle est ouvert au public. Pour 5€ vous pourrez visiter l’intérieur du palais Contarini del Bovolo et monter au sommet de la tour pour profiter d’une superbe vue sur la ville.

palais contarini des bovolo à venise

5. La tombe d’Antonio Canova

Dans la Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari, vous trouverez beaucoup de jolies choses : des œuvres du Tintoret, de Donatello, de Titien, une basilique gigantesque ou encore le tombeau du Titien.

Mais ce qui nous a le plus frappés, c’est cette imposante pyramide qu’est le monument funéraire d’Antonio Canova. A l’origine, ce monument est conçu par le sculpteur comme modèle pour le tombeau du Titien.

Mais par manque de fonds, ce tombeau reste à l’étape de projet à la mort de Canova, en 1822. L’Académie des Beaux-Arts de Venise a alors décidé de construire de monument, non plus pour le Titien mais pour Canova, un dernier hommage pour un des plus grands sculpteurs néo-classiques italiens.

Basilica di Santa Maria dei Frari interno - Monumento di Canova

Photo : Didier Descouens

6. L’ancien Ghetto Juif de Venise

Au sein du quartier de Cannaregio se trouve l’emplacement du tout premier Ghetto Juif de l’histoire.

En 1516, la République de Venise décide de confiner la population juive sur une île spécifique du quartier. Les Juifs vénitiens étaient donc autorisés à pratiquer librement leur religion tant qu’ils restaient à l’intérieur du Ghetto. Les portes d’accès au Ghetto étaient d’ailleurs fermées la nuit. Puis, les restrictions sur la vie juive à Venise ont commencé à diminuer au cours du XIXe siècle à mesure que la République de Venise a perdu son indépendance.

La place Campo di Ghetto Nove vous donnera un bon aperçu de l’ambiance différente de ce quartier par rapport aux rues plus bondées et touristiques de Venise. C’est d’ailleurs dans ce quartier que se trouvent les immeubles les plus hauts de la ville. Vous y trouverez aussi plusieurs synagogues ainsi que les emplacements des anciennes portes du Ghetto.

un canal de venise dans cannaregio
quartier de cannaregio à venise

7. Palazzio Dario, le palais hanté de Venise

En vie de vous faire une frayeur pendant votre weekend à Venise ? Alors foncez voir le Palazzo Dario. Ce palais gothique vénitien, aussi appelé Ca’Dario, se traîne une sale réputation parmi les locaux. En cause : les nombreuses victimes du palais qui ont trouvé la mort entre ses murs.

Construit en 1487 par Giovanni Dario, ambassadeur vénitien, ce palais n’a apporté que malchance à ses propriétaires successifs : Vincenzo, héritier du palais, s’est fait poignardé et sa femme Marietta s’est suicidée. La malédiction s’est poursuivie avec Radon Brown, qui s’y est suicidé suite à des difficultés financières, puis Charles Briggs qui a dû fuire au Mexique suite à des soupçons sur son homosexualité.

Dans les années 1970, lorsque le comte de Turin, Filippo Giordano delle Lanze y a été assassiné par son amant. Kit Lambert, le manager de The Who, l’a acheté mais évitait d’y séjourner en raison des prétendus fantômes. Et la liste des victimes du palazzo est encore longue…

Le Ca’Dario est aujourd’hui une propriété privée et est fermé au public, mais le palais peut être observé depuis le Grand Canal, en face de l’arrêt de bateau S. Maria del Giglio. Mais si vous voyez une silhouette vous observez depuis la fenêtre, c’est qu’il est peut-être temps de vite tourner les talons…

palazzo dario de venise

Photo : Cultural Heritage Online

8. La paisible île de Mazzorbo

Les îles de Mazzorbo et Burano sont reliées par un pont, mais elles sont aussi différentes que le jour et la nuit. Pas de foule de touristes ni de maisons colorées sur Mazzorbo, ce qui en fait l’endroit idéal pour s’échapper de la masse.

Beaucoup plus calme et champêtre, Mazzorbo est réputée pour les vignes du domaine Venisse, qui sont ouvertes au public au printemps. Mazzorbo offre aussi une superbe vue sur les maisons colorées de Burano et sur la lagune de Venise.

les vignes de mazzorbo

9. Les ponts insolite de Venise

Avec 435 ponts dans Venise, certains sont un peu plus particuliers que d’autres ! En voici trois qui valent le détour.

Ponte Chiodo

Ce pont, situé dans le quartier de Cannaregio, desservait autrefois l’entrée de la résidence de la famille Chiodo. Construit en 1697, il est le seul pont de Venise à ne pas avoir de rambardes. Autrefois, tous les ponts de la ville étaient ainsi.

Ponte dei Pugni

Dès les années 1500, deux clans rivaux de Venise se livraient à des Guerres des Poings sur ce pont, où les adversaires devaient se faire tomber dans le canal à coups de poings. Sur ce pont, dont le nom veut littéralement dire “le pont des poings”, vous trouverez quatre empreintes de pieds en marbre, marquant le point de départ des combattants.

Ponte de le Tette

Ce pont, reliant les quartiers de Santa Croce et San Polo, était autrefois situé juste en-dessous d’une maison close de Venise. Les prostituées, pour attirer le client, montraient leur poitrine à la fenêtre aux passants qui empruntaient le pont, ce qui lui a valu le nom de Ponte delle Tette, littéralement le Pont des Tétons.

ponte chiodo venise
ponte de le tette

10. Les passages secrets du Palais des Doges

Le Palais des Doges fait partie des incontournables de Venise. Mais parmi les visites guidées proposées par le site, on vous conseille de choisir celle sur les itinéraires secrets.

Cette visite vous emmènera à la découverte de la face cachée du Palais : ses passages secrets, la salle de torture, les prisons… On découvre ainsi tout le parcours de l’évasion du séducteur Casanova. On monte également dans le toit du palais, au-dessus de la salle du grand conseil (et où une scène de Da Vinci Code a été tournée).

Et vous pourrez continuer votre visite seuls pour découvrir les pièces plus classiques du Palais : la salle d’armes, la salle du conseil des dix, l’escalier d’or…

Nous avons adoré faire cette visite, qui nous a énormément appris sur l’histoire de Venise et du Palais, avec une guide francophone !

intérieur du palais des doges
intérieur du palais des doges

11. Faire du kayak sur les canaux de Venise

Les gondoles, c’est trop cliché pour vous ? Vous avez envie de vous dépenser ? Alors pourquoi ne pas faire du kayak sur les canaux de Venise ?

En effet, plusieurs organismes proposent de découvrir la ville différemment, à grands renforts de pagaie ! L’occasion de s’offrir un beau coucher de soleil sur un des canaux emblématiques de Venise.

Étant allés à Venise en février, nous n’avons pas tenté l’expérience (car il faisait quand même bien frais), mais on nous en a dit le plus grand bien. Vous pouvez réserver le tour de Cao Rio, pour une excursion de 5 km (environ 2 heures de sortie) qui finira sur un coucher de soleil sur Venise.

kayak à venise

Photo : Richard Bord / Aqua Marina

12. Se détendre à la plage du Lido

Envie de vous extraire de la foule de touristes de Venise ? Foncez vous prélasser au soleil sur la plage du Lido.

Facilement accessible depuis Venise en vaporetto ou en ferry, cette étendue de sable de plusieurs kilomètres est l’endroit idéal pour profiter du soleil et admirer la mer Adriatique, et dont le sable fin a fait la renommée. Les plus sportifs pourront aussi y pratiquer le kite surf ou la planche à voile.

Dans la partie privée de la plage, vous pouvez louer une capanna emblématique du Lido, cette cabine avec tente et auvent. Mais rassurez-vous, une grande partie de la plage est aussi en accès libre.

Comment s’y rendre ? Depuis Piazzale Roma ou depuis la gare ferroviaire, empruntez les lignes 51 et 61 de vaporettos.

plage de lido à venise

Photo : Hotel Excelsior

13. Admirer Venise depuis un rooftop

Venise est une ville qui mérite de prendre de la hauteur pour être vue, et le Campanile n’est pas le seul endroit pour faire ça ! Parmi les rooftops les plus scéniques de la ville se trouve celui de la Fondaco Dei Tedeschi.

Ce grand magasin, plutôt orienté luxe, près du Pont du Rialto, dispose d’une terrasse panoramique offrant une vue splendide sur le Grand Canal et les toits de Venise.

L’accès à la terrasse est gratuit, mais il est obligatoire de réserver votre créneau à l’avance en ligne en passant par leur site (réservation possible 21 jours avant la date). Une fois au sommet, vous dominerez toute la ville, cet édifice figurant parmi les plus hauts de Venise.

Envie d’autres rooftops ?

🍹La Terrasse de l’Hôtel Danieli pour siroter un cocktail à deux pas de la Place Saint-Marc

🌉La Terrasse de l’Hôtel A La Commedia pour une soirée proche du Rialto

🌇Le Skyline Rooftop Bar pour admirer le coucher de soleil sur la lagune depuis l’île de Giudecca

rooftop de venise

Photo : Matteo De Fina

14. Le chantier de construction de gondoles

Le Squero di San Trovaso est un des trois chantiers de construction navale encore en activité dans la ville de Venise. Datant du XVIIème siècle, il employait autrefois une soixantaine de constructeurs qui ont mis sur pied plus de 10 000 embarcations.

Aujourd’hui, le chantier construit et répare uniquement des gondoles. Le bâtiment surprend, avec son allure de chalet de montagne tout en bois. Le chantier est fermé au public, mais vous pouvez y jeter un coup d’œil depuis l’autre côté de la rue. Et si vous êtes chanceux, vous pourrez assister à la naissance d’une gondole.

venise squero di san trevoso

Photo : Matthias Suessen

15. Les jardins secrets de Venise

Contrairement aux apparences, Venise est une ville plus verte qu’il n’y paraît, avec plus de 500 jardins, souvent cachés derrière les imposantes façades des palais. Parmi les plus connus, on trouve ainsi les Jardins Royaux et les Jardins de la Biennale.

Mais certains sont moins connus et méritent le détour ! En voici une sélection :

venise serra dei giardini

Photo : Serra dei Giardini

Et vous ? Quels lieux insolites avez-vous découvert à Venise ? Dites-le nous dans les commentaires ! Pour aller plus loin, retrouvez notre sélection des lieux incontournables de Venise.